«Le phénomène d’Alexandre Korotko c’est un des événements les plus incroyables de la poésie russe. Il occupe un lieu particulier parmi les élites artistiques et spirituelles pas seulement des pays et des cultures auxquels il appartient: russes, juifs, ukrainiens, mais sa voix sonne dans plusieurs autres pays. Ses œuvres est un système humaniste particulier, où l’ensemble de la philosophie, de la religion, de la musique, de l’art, du théâtre, en basant sur le fondement poétique, présente une architecture subtile des valeurs spirituelles et idéologiques ». 

Du communiqué de presse de la soirée d’Alexandre Korotko «Les chansons tacites», Moscou, 2009

 

Alexandre Korotko – est un poète-philosophe. Sa créativité s’adresse à l’élite artistique. Dans ses œuvres on trouve l’imbrication des échos de l’Age d’argent, des traditions de la poésie classique et une orientation moderniste bien désignée. Dans le même temps la pensée poétique revêt la forme, qui n’a aucun équivalent littéraire. Alexandre Korotko est un poète de l’époque post-moderne, à la base de sa créativité se trouve judaїsme, culture européenne, russe, ukrainienne au sens large et philosophie, orientée à l’existentialisme. La langue poétique et l’image comme les moyens de la transmission de l’idée d’auteur dans les œuvres d’Alexandre Korotko nous ne permettent parler que des éléments de métaphore, conceptualisation, polystylistique, d’autre branches et genres de la poésie avant-gardiste de la nouvelle ère.

Le début de l’activité littéraire «officielle» tombe la deuxième partie des années 80, quand Alexandre Korotko a commensé a être imprimé dans le «Journal littéraire». Le premier recueil poétique «La fenêtre» est apparu en 1989. Aujourd’hui il est auteur de presque 30 recueils de la poésie et de la prose, les œuvres sont inclus aux analogies poétiques, annuaires, magazines de l’Ukraine, de le Russie, de l’Amérique, d’Israël. La poésie a été traduite en hébreu, anglais, français, allemand, polonais, grec, croate et ukrainien à différents moments. Il est membre de PEN club russe. Il est membre de la Société des écrivains d’Israël. Membre de l’Académie européenne des sciences, des arts et lettres, Lauréat de la prix littéraire de l’Académie de Mihai Eminescu (Roumanie, 2017) et lauréat du Grand prix littéraire «The Love of Freedom» ( L’Amour de la Liberté) (Paris, 2017).

La poésie est présentée sur le site par les vers à une ligne et les grandes œuvres selon la forme. Selon l’année les poèmes ont été écrits: «Abraham et Isaac», «Venise», «Paris», «Aimée par le soleil», «Vers l’aube», «Bakhtchissaraï», «Jérusalem», les grands cycles poétiques «Villes», «Traités», «Pouchkine», «Lermontov», «Créateurs», «Peintres», «La guerre», «Métamorphoses» et d’autres.

Dans les années 2008 — 2009 la poésie de Korotko a été bien présentée dans un projet commun de la Fondation «Ukraine Incognita» et la maison d’édition kievienne «Fakt» («Fait»). Ce sont quatre éditions, dont deux possèdent un CD comme application: le recueil de la poésie lyrique «Les chansons tacites» avec une préface du journaliste Vitaly Korotich et le livre de la poésie philosophique «Moi, je n’ai pas vécu sur la Terre» avec la préface du littérateur et philosophe Vadim Rabinovich. Le livre «Moi, je n’ai pas vécu sur la Terre» a inclus un album audio des vers en représentations de l’acteur, réalisateur et littérateur Sergueï Iourski.

La poésie d’Alexandre Korotko a été récitée plusieurs fois de la scène. C’était à l’époque quand poésie recueillissait les milliers des gens. Le dernier grand projet «Soirée poétique pour deux» (2000), dont les participants étaient Bella Akhmadoulina et Alexandre Korotko, a terminé l’époque «des grandes salles». La présentation de la poésie d’Alexandre Korotko est devenue plus intime. En Mars 2009 à Moscou, dans le Centre communautaire juif à Bolchaïa Nikitskaïa, la soirée poétique a eu lieu. Les vers particuliers ont été récités par l’auteur et l’invitée spéciale Sergueï Iourski.

Sa pièce «Le quartier des hommes célestes» a été mise en scène en 2001 dans le théâtre avant-gardiste kievien «Théâtre à Podol». Pendant quelques années cette pièce était dans le répertoire du théâtre et plus tard elle a été présentée dans le Théâtre national Ivan Franko Encore une pièce a été écrite et publiée en Israël – «Abraham et Isaac». Dans les années différentes plusieurs chansons ont été écrites à la base des vers du poète par les compositeurs prominents de l’Ukraine et de la Russie. Ils font partie du répertoire des artistes populaires. En 2010 on a lancé le project culturel, qui a relié la lecture des vers par l’auteur sur les lieux les plus énergétiques et mystiques de la Crimée avec la vidéo. Cinq petits films ont été créés en conséquence: «Bakhtchissaraï», «Le cimétière de Crimée», «Tchocrac», «Belaya Skala», «Tarkhankut». Ces films ont contribué à la création du profil d’auteur sur le site populaire YouTube, qui est rempli régulièrement par les films et les vidéos, qui présentent la poésie d’Alexandre Korotko.

En 2011 et 2012 nombreux vers, essais, miniatures ont été écrits. Le poète a beaucoup voyagé aux pays européens, à l’Israël et l’Amérique, où il avait des rencontres avec des littérateurs, des éditeurs, pendant lesquelles ils ont discuté les plans créatifs.

 

Livres
Fenêtre. – Kiev: Molod, 1989
Le puits de nuit. – Kiev, 1996
Le quotidien de l’esprit. – Kiev: ADEF-Ukraine, 1996
Applaudissement des mains mortes. – Kiev: 1998
Les rêves ternes. – Simferopol : Tavriia, 2000
Transcription de la pensée. – Simferopol : Tavriia, 2002
Vers l’aube. – Simferopol : Tavriia, 2003
La fourmilière de la silence. – Kiev: ADEF-Ukraine, 2005
Sur les deux côtés de l’amour. – Kiev: Académiia, 2005
Garçon lunaire. – Simferopol : Tavriia, 2005
Bakhtchissaraï. – Simferopol : Tavriia, 2006
Abraham et Isaac. – Simferopol : Tavriia, 2007
Nous sommes des étoiles de David. – Simferopol : Tavriia, 2007
Afigismes. – Simferopol : Tavriia, 2007
Abraham et Isaac. – Jérusalem: Filobyblon, 2008
Dès le début à la fin des afigismes. – Kiev: Fakt, 2008
Abraham et Isaac. – Kiev: Fakt, 2008
Moi, je n’ai pas vécu sur la Terre. – Kiev: Fakt, 2009
«Les chansons tacites». – Kiev: Fakt, 2009
Abraham et Isaac. – Simferopol : Tavriia, 2010
Abraham et Isaac. – Jérusalem: Filobyblon, 2012
Il y a des oiseaux de la séparation de l’amour. – New York: Liberty, 2013
L’avenir est rentré dans le passé. — Kiev: SAMMIT-kniga, 2016
L’avenir est rentré dans le passé. — Kiev: SAMMIT-kniga, 2016
Intervention du soleil. — Kiev: SAMMIT-kniga, 2017
Garçon lunaire. — Kiev: SAMMIT-kniga, 2017
La grenouille rouge. — Paris: L’Harmattan, 2017
Garçon lunaire. — Kiev: Drughe dyhannia, 2018

En 2013 un livre volumineux des nouvelles œuvres particulières du poète est apparu dans la maison d’édition «Liberty» (New York) sous le titre «Il y a des oiseaux de la séparation de l’amour».

La période de 2014 à 2017 était très fructueuse. Alexandre Korotko travaillait beaucoup dans les genres différents de la poésie et de la prose, il a donné quelques grands interviews aux éditions imprimées, à la télé et la radio. Avec sa participation le site officiel a été réstructuré et rempli par les nouveaux matériels. Les œuvres poétiques sont enregistrées en version d’auteur et sont mises sur le profil d’auteur sur YouTube. Les soirées artistiques ont eu lieu à Kiev, Odessa, Vinnytsia. Six livres sont sortis, dont deux – traduits en ukrainien, un en français et en plus il y a un recueil bilingue (russe – ukrainien) et le livre des miniatures en russe.

Profils de l’auteur sur les sites et portails:

Blog d’auteur

facebook

YouTube.com